4 années ago
3813 Views

Les 10 plus grands joueurs italiens de tous les temps

Ecrit par

Mettre sur pied une liste des 10 plus grands joueurs italiens de tous les temps a toujours engendré beaucoup de débat, d’autant plus que cela concerne un très grand nombre de de talents issu du pays du football et dont l’histoire fait référence à de nombreux succès.

Chaque décennie a eu une pléthore de talents à choisir, et il y a peut-être une centaine d’omissions qui auraient pu apparaître sur cette liste.

Après des heures d’hésitation voici une liste non exhaustive.

A noter que cette liste est dans aucun ordre particulier :
Dino Zoff (Gardien de but)
Certains joueurs deviennent plus que des grands footballeurs. Ils deviennent des icones intouchables. Dino Zoff, gardien à la longévité exceptionnelle (il remporta la Coupe du monde 82 à l’âge de 40 ans), en fait partie. Il fait partie de la légende des gardiens et a sa place au panthéon du football aux côtés de Pelé ou Maradona. Avec la Juventus et la sélection, Dino Zoff s’est forgé un palmarès à la hauteur de son immense carrière.

Andrea Pirlo (Milieu de terrain)
Andrea Pirlo fait partie de ces footballeurs que l’on dit beaux à voir jouer. Sauf que lui, y ajoute en plus une efficacité diabolique. Sa finesse technique et sa lecture du jeu lui assurent une relance parfaite, son intelligence tactique lui permet de gérer au mieux les temps forts et temps faibles d’une rencontre. Pirlo se trouve au carrefour du jeu, à ce fameux poste de sentinelle devant la défense, sorte de meneur de jeu reculé. Il y fait des merveilles, que ce soit en club (Milan AC, Juventus) ou en sélection. Le point d’orgue de sa carrière est bien sûr la conquête de la Coupe du monde 2006, mais son Euro 2012 (finaliste) fut aussi de très haute tenue.

Paolo Maldini (Défenseur)
Paolo Maldini a montré au monde entier que l’héritage du père n’était pas si lourd à porter quand on avait du talent. Fils de Cesare Maldini, autre légende du foot, le beau Paolo s’est montré plus qu’à la hauteur, ajoutant à ses qualités extraordinaires de défenseur une fidélité sans failles à son club de coeur, le Milan AC. Et si avec les Rossoneri il remporta tous les titres possibles, Maldini connut la malchance de s’incliner deux fois en finale de grandes compétitions avec la sélection, lors de la Coupe du monde 1994 et de l’Euro 2000.

Gianluigi Buffon (Gardien de but)
Considéré depuis plusieurs années comme le meilleur gardien de but du monde en activité, Gigi Guffon fait régulièrement des miracles dans sa cage. D’abord à Parme, puis avec la Juventus, le portier s’est tout naturellement imposé comme l’un des meilleurs à son poste de tous les temps. La consécration suprême est arrivée en 2006, lorsqu’en finale face à la France de Zidane, Buffon sort une parade incroyable durant la prolongation sur une tête de Zizou.

Paolo Rossi (Attaquant)
Meilleur buteur et meilleur joueur de la Coupe du monde 1982, qu’il remporta avec l’Italie, Paolo Rossi termina également Ballon d’Or ® cette année-là. Eclaboussé par l’affaire du Totonero avant cette grande année 1982, l’attaquant de la Squadra effectua un retour incroyable, entamé en 1981 par une signature à la Juventus. Mais handicapé par des blessures à répétition par la suite, il ne parvint jamais à retrouver l’efficacité et le niveau atteints lors de cette saison.

Franco Baresi (Défenseur)
En ayant connu la période faste du Milan AC durant les années 80-90 et remporté la Coupe du monde 1982 avec la Squadra, Franco Baresi est l’un des footballeurs les plus titrés de tous les temps. Défenseur central impassable et capitaine incontesté, que ce soit en club ou en sélection, le Milanais a laissé une empreinte gigantesque du haut des ses vingt ans de carrière. Le Milan AC a même décidé que son célèbre numéro 6 ne serait plus attribué.

Alessandro Del Piero (Milieu offensif / Attaquant)
A ses débuts, Alessandro Del Piero était tantôt comparé à Michel Platini, tantôt à Roberto Baggio. Mais il fut très vite évident que ce joueur bourré de talent était capable de se faire un nom et que ces comparaisons, même élogieuses, ne seraient plus nécessaires. Del Piero a effectivement réalisé une carrière exceptionnelle. Il est par exemple depuis 2010 le meilleur buteur en Serie A de l’histoire de la Juventus, club dans lequel il passa la majeure partie de sa carrière (1993-2012). Il a tout gagné avec la Vieille Dame en club, et a remporté la Coupe du monde 2006 avec la sélection.

Giovanni Rivera (Milieu de terrain)
Véritable numéro 10, Gianni Rivera marqua les années 60-70 par ses exploits et ses titres avec le Milan AC et la sélection italienne. Ballon d’Or ® en 1969, Rivera fait partie de ces joueurs entrés dans la légende du foot. Il remporta avec la Squadra le Championnat d’Europe des nations en 1968, et fut finaliste deux ans plus tard lors de la Coupe du monde (défaite contre le Brésil de Pelé).

Giuseppe Bergomi (Défenseur)
Pour clore ce Top 10, nous aurions pu choisir Fabio Cannavaro (Ballon d’Or en 2006) ou Alessandro Nesta pour son immense talent. Mais au rayon des défenseurs, un certain Beppe Bergomi a tendance à être trop souvent oublié de nos jours. Beaucoup plus proche pour le coup de la rudesse de Cannavaro que de l’élégance de Nesta, Bergomi remporta lui aussi une Coupe du monde (1982). Et en club, ce fidèle de l’Inter Milan affiche également un palmarès tout à fait respectable (trois Coupes de l’UEFA, un titre en Serie A…)

Article Categories:
Football

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *